Connexion

Numérique sur le câble UPC Cablecom (DBV-C)

 

UPC (anciennement UPC-Cablecom) est l'offre à laquelle de nombreux Romands ont obligatoirement accès s'ils veulent recevoir la télévision par le téléréseau coaxial (Fribourg, Delémont, Morges, Pully, Vevey, Montreux, Aigle, Neuchâtel, Bienne). 

D'emblée, nous devons préciser que notre page concerne la réception des chaînes de télévision en clair et vous le verrez, UPC n'est pas bon élève: en Romandie, ses concurrents sont plus généreux et moins chers en ce qui concerne l'offre de base. Par contre, l'offre internet d'UPC apporte un débit de 1 Gigabit par seconde (Gbit/s) à travers la Suisse, ce qui en fait un acteur majeur, et plus rapide que les câbles du téléphone de Swisscom dans de nombreuses régions (où Swisscom se limite à offre variant entre 50 et 500 Mbits/s).

Les offres TV de base des trois principaux téléréseaux romands sont différentes: selon que vous habitez à Lausanne, Pully ou Martigny, vous payerez de 23.50 à 40 CHF par mois et recevrez entre 85 et 170 chaînes en clair. Le plus cher et le moins généreux en chaînes est malheureusement UPC qui, par exemple, crypte des chaînes publiques comme France Info ou France 24.

Un opérateur cher et peu moins généreux que ses concurrents en chaînes TV en clair

Au cours des cinq dernières années, UPC a rehaussé chaque année les frais de raccordement au câble. En 2013, UPC facturait encore ce service 24.10 francs par mois, alors qu’il en coûte depuis avril 2018 la somme de 39.90 francs par mois. Cela correspond à une hausse de prix d’environ 66% durant ces cinq années (source: Moneyland). Sous l'angle du prix du raccordement de base et du nombre de chaînes TV en clair, UPC est donc le moins compétitif de Romandie.

La reprise de Sunrise par LibertyGlobal, société mère d'UPC, laisse cependant attendre des changements en 2021.

 

Sachez, sur le plan pratique, que:

  • recevoir la télévision par le câble permet de brancher tous les téléviseurs d'une famille et que chacun peut regarder le programme de son choix. Cette facilité est un grand avantage par rapport à la réception par téléphone (Swisscom, Sunrise, M-Budget), puisque la réception simultanée de plusieurs programmes HD en clair sur le câble est illimitée, de même que le nombre de téléviseurs pouvant y être connecté.
  • Contrairement à l'opérateur téléphonique, on ne peut choisir l'opérateur de sa prise de TV câblée.
  • les chaînes analogiques ont disparu de presque tous les vecteurs de diffusion, téléréseaux compris
  • chaque téléviseur numérique de chaque foyer a accès à toutes les chaînes diffusées en clair. Il s'agit là d'un avantage propre à la réception de chaînes en clair par le téléréseau (ou l'antenne) mais ce n'est pas le cas si vous êtes abonnés, par exemple, à Swisscom TV
  • les enregistreurs à disque dur du marché avec syntoniseur DVB-C peuvent être employés pour les chaînes en clair
  • UPC diffuse ses chaînes numériques en mode DVB-C, alors que Lausanne les diffuse en mode TNT (DVB-T)

En matière de chaînes TV en clair, face à CityCable ou NetPlus, UPC propose une offre inférieure à celle de ses concurrents. Toujours est-il que le libre choix du câblo-opérateur n'existe pas, raison pour laquelle la concurrence semble ne pas jouer comme elle devrait. Ajoutons à cela que UPC coûte près de 40 CHF par mois pour le raccordement de base dont nous parlons ici. À Lausanne (CityCable), c'est 29,95 CHF par mois. À Martigny (Sinergy/NetPlus), c'est 23,50 CHF.

2222.ch attend d'UPC de diffuser les chaînes publiques françaises et anglaises en clair, comme ses concurrents.

En cliquant ici, par comparaison, vous découvrirez les 180 chaînes différentes offertes en numérique clair par CityCable...

En cliquant ici, par comparaison, vous découvrirez les 100 chaînes offertes en clair par NetPlus...

---------------------------------------------------------------------------------

UPC Cablecom

Petit historique

Après des débuts numériques très très inférieurs au développement de l'offre numérique du satellite, avant 2004, au cours desquels aucune chaîne TV ou radio francophone n'était proposée, l'histoire retiendra que le câble numérique romand est sorti de sa torpeur en 2004 (sauf Genève et Monthey qui ont leur propre produit avec Naxoo). Bien sûr, l'esprit alémanique, teinté de communication franglaise de Cablecom, était toujours bien lourd. N'empêche! Après RTS 1 et 2, après M6 Suisse, voici que TF1, France 2 et 3 débarquaient sur le câble numérique, en stéréo, en compagnie d'une ou deux chaînes étrangères également en clair, telles que BBC1 et BBC2. C'était mieux que rien, bien que faible. Ces chaînes avaient l'avantage d'être diffusées en numérique clair.

En septembre 2005, les rares chaînes francophones numériques ont été cryptées, alors que d'autres chaînes TV en français rejoignaient l'offre numérique.

Il semble qu'en 2006, la situation n'avaiit pas significativement bougé, l'offre numérique étant nettement plus limitée qu'une offre satellitaire standard type TPS (qui existait encore) ou CanalSat.

Sur la base des infos distribuées sur le site internet de Cablecom, l'option de ce géant du câble suisse semble être celle-ci:

Faire payer 25 fr. par mois (environ) pour un abonnement de base ne suffisait pas. Il convenait de profiter de l'arrivée du numérique pour introduire un abonnement supplémentaire (appelé "bouquet de base").

Le 1er avril 2007, Cablecom vraisemblablement sous la pression de la concurrence, abaissait le prix de son adaptateur numérique. Relevons que Cablecom a engagé des démarcheurs à domicile et tente de convaincre les usagers, personnes âgées incluses, que le passage au numérique crypté est une bonne chose. Comme toujours, les téléspectateurs moyens ne comprennent pas grand chose et certaines personnes n'y comprennent carrément rien, voire même se méprennent.

En 2008, l'arrivée (heureuse) de la HD sur le câble, 2 ans après la HD sur satellite, paraissait tardive.

Le 9 mars 2010, Cablecom annonçait ceci (repris de lematin.ch):

Le câblo-opérateur va proposer un bouquet de base de 55 chaînes, dont HD Suisse.
Dès juin 2010, les clients du câblo-opérateur Cablecom pourront bénéficier d'une nouvelle offre de base de télé numérique de 55 chaînes, dont HD Suisse. L'offre actuelle des programmes analogiques restera inchangée. Pour accéder à ce nouveau bouquet, deux possibilités: grâce à un boîtier décodeur HD interactif pour 4 francs par mois. Ou alors grâce à un nouveau système, la DigiCard, qui s'achète à 99 francs mais sans aucun frais mensuel. Cette carte permet également de recevoir la télé sur un deuxième, voire un troisième poste, à condition que ceux-ci soient suffisamment modernes. Cablecom ajoute que son raccordement câblé incluera également une connection internet gratuite, même si elle n'a qu'un débit de seulement 300 kbits/s. En revanche, les frais de raccordement seront augmentés de 70ct pour passer à 23,20 francs par mois à partir du 1er juin 2010.

En octobre 2012, UPC Cablecom décidait enfin UPC de renoncer au cryptage des chaînes numériques de base, alors facturée 4 francs,.permettant enfin aux foyers de recevoir ces chaînes sur plusieurs téléviseurs du foyer. Cependant, alors que des téléréseaux importants proposent entre 100 et 140 chaînes numériques en clair, UPC Cablecom ne propose que le programme minimum, pourrait-on dire, avec 80 chaînes en clair.

2222.ch n'a cessé, depuis des années, de demander à UPC de se hisser au standard des autres téléréseaux (CityCable et NetPlus)  en matière d'offre de chaînes TV en clair.

Le 28 janvier 2014, UPC Cablecom annonçait renoncer dès le 26 février 2014 au cryptage des chaînes françaises gratuites de la TNT, à savoir France Ô, BFM TV, i>Télé, ainsi que de 8 Mont Blanc.

Le 1er juillet 2015, UPC Cablecom ajoutait 14 chaînes HD d'un seul coup dans son offre de base.

Fin décembre 2015, UPC supprimait le cryptage de plusieurs chaînes gratuites allemandes (diffusées en clair sur satellite) et qui étaient jusqu'alors cryptées sur le câble.

 


Offre radio de UPC Cablecom en Romandie: très bonne.


Renseignements complémentaires et adresses web utiles (merci à vhs-to-dvd.ch, alias merinos)

 

Les meilleurs opérateurs 2020

Chaque année, BILANZ établit le classement des meilleurs opérateurs télécom en Suisse.

Pour les clients privés, en télévision comme pour le mobile, Net+ est sur le podium.. Sunrise obtient un résultat moyen alors que Swisscom et UPC se partagent les 2 dernières places. Sur le plan romand, Net+ reste la recommandation de 2222.ch. Source: BILANZ - HANDELSZEITUNG

Flash UPC

ACHAT DE SUNRISE PAR LIBERTY GLOBAL:
Les premières offres communes commencent

On est en droit d'attendre une modification de la ligne d'UPC afin de rejoindre la bonne réputation acquise par Sunrise. Chez UPC, l'une des priorités serait d'adapter son offre TV de base et d'élargir les chaînes de l'application UPC TV, qui, actuellement, ne supporte pas la comparaison avec ses concurrents, selon nous. Espérons...

Go to top