IP: 54.225.57.120

Numérique sur le câble UPC Cablecom (DBV-C)

 

UPC (anciennement UPC-Cablecom) est l'offre à laquelle de nombreux Romands ont accès (Fribourg, Delémont, Morges, Pully, Vevey, Montreux, Aigle, Neuchâtel, Bienne). 

D'emblée, nous devons préciser que notre page concerne la réception des chaînes de télévision en clair et vous le verrez, UPC est un assez mauvais élève dans ce domaine. Par contre, l'offre internet d'UPC apporte un débit de 500 Mbits/s à travers toute la Suisse, ce qui en fait un acteur majeur, et plus rapide que Swisscom dans de nombreuses régions. En effet, dans la plupart des cas, Swsscom se limite à offre inférieure à 100 Mbits/S, soit 5 fois moins rapide que UPC.

Donc, même si l'offre internet ou téléphonie d'UPC est très bonne, nous comparons ici le prix de base et le nombre de chaînes "en clair". Les offres TV de base des trois principaux téléréseaux romands sont très différentes: selon que vous habitez à Lausanne, à Pully, ou à Martigny, vous payerez de 20 à 34 CHF par mois et  recevrez entre 80 et 160 chaînes en clair. Le plus cher et le moins généreux en chaînes est UPC.

UPC s'est amélioré mais l'offre reste insuffisante en comparaison romande. Par exemple, NetPlus et CityCable proposent une chaîne de cinéma dans l'offre de base, pas UPC. En outre, UPC continue de crypter des chaînes "non premium" diffusées en clair sur satellite, comme ntv, KTO ou France 24 même si, fin décembre 2015, UPC a supprimé le cryptage de certaines chaînes gratuites allemande comme RTL2, Super RTL ou Vox.

Sachez, sur le plan pratique, que:

  • recevoir la télévision par le câble permet de brancher tous les téléviseurs d'une famille et que chacun peut regarder le programme de son choix. Cette facilité est un grand avantage par rapport à la réception par téléphone (Swisscom, Sunrise, M-Budget), puisque la réception simultanée de plusieurs programmes HD en clair sur le câble est illimitée, de même que le nombre de téléviseurs pouvant y être connecté.
  • Contrairement à l'opérateur téléphonique, on ne peut choisir l'opérateur de sa prise de TV câblée.
  • les chaînes analogiques ont disparu de presque tous les vecteurs de diffusion, téléréseaux compris
  • chaque téléviseur numérique de chaque foyer a accès à toutes les chaînes diffusées en clair. Il s'agit là d'un avantage propre à la réception de chaînes en clair par le téléréseau (ou l'antenne) mais ce n'est pas le cas si vous êtes abonnés, par exemple, à Swisscom TV
  • les enregistreurs à disque dur du marché avec syntoniseur DVB-C peuvent être employés pour les chaînes en clair
  • UPC diffuse ses chaînes numériques en mode DVB-C, alors que Lausanne les diffuse en mode TNT (DVB-T)

En matière de chaînes TV en clair, face à CityCable ou NetPlus, UPC propose une offre inférieure à celle de ses concurrents. Toujours est-il que le libre choix du câblo-opérateur n'existe pas, raison pour laquelle la concurrence semble ne pas jouer comme elle devrait. Ajoutons à cela que UPC coûte cher:  33,95 CHF par mois pour le raccordement de base dont nous parlons ici. À notre connaissance, les téléréseaux concurrents sont tous moins chers en ce qui concerne le raccordement de base. À Lausanne (CityCable), c'est 29,95 CHF par mois. À Martigny (NetPlus), c'est moins de 19 CHF.

En résumé, l'offre TV de base UPC est la moins bonne parmi les cablo-opérateurs qu'il s'agisse du prix ou du nombre de chaînes TV en clair incluses.

2222.ch reproche toujours et encore à UPC de crypter des chaînes gratuites sur satellite comme France 24 ou KTO, ainsi que de nombreuses chaînes étrangères en clair sur satellite, comme les BBC, reprises logiquement en clair par CityCable ou NetPlus.

En cliquant ici, par comparaison, vous découvrirez les 180 chaînes différentes offertes en numérique clair par CityCable...

En cliquant ici, par comparaison, vous découvrirez les 100 chaînes offertes en clair par NetPlus...

---------------------------------------------------------------------------------

UPC Cablecom

Petit historique

Après des débuts numériques très très inférieurs au développement de l'offre numérique du satellite, avant 2004, au cours desquels aucune chaîne TV ou radio francophone n'était proposée, l'histoire retiendra que le câble numérique romand est sorti de sa torpeur en 2004 (sauf Genève et Monthey qui ont leur propre produit avec Naxoo). Bien sûr, l'esprit alémanique, teinté de communication franglaise de Cablecom, était toujours bien lourd. N'empêche! Après RTS 1 et 2, après M6 Suisse, voici que TF1, France 2 et 3 débarquaient sur le câble numérique, en stéréo, en compagnie d'une ou deux chaînes étrangères également en clair, telles que BBC1 et BBC2. C'était mieux que rien, bien que faible. Ces chaînes avaient l'avantage d'être diffusées en numérique clair.

En septembre 2005, les rares chaînes francophones numériques ont été cryptées, alors que d'autres chaînes TV en français rejoignaient l'offre numérique.

Il semble qu'en 2006, la situation n'avaiit pas significativement bougé, l'offre numérique étant nettement plus limitée qu'une offre satellitaire standard type TPS (qui existait encore) ou CanalSat.

Sur la base des infos distribuées sur le site internet de Cablecom, l'option de ce géant du câble suisse semble être celle-ci:

Faire payer 25 fr. par mois (environ) pour un abonnement de base ne suffisait pas. Il convenait de profiter de l'arrivée du numérique pour introduire un abonnement supplémentaire (appelé "bouquet de base").

Le 1er avril 2007, Cablecom vraisemblablement sous la pression de la concurrence, abaissait le prix de son adaptateur numérique. Relevons que Cablecom a engagé des démarcheurs à domicile et tente de convaincre les usagers, personnes âgées incluses, que le passage au numérique crypté est une bonne chose. Comme toujours, les téléspectateurs moyens ne comprennent pas grand chose et certaines personnes n'y comprennent carrément rien, voire même se méprennent.

En 2008, l'arrivée (heureuse) de la HD sur le câble, 2 ans après la HD sur satellite, paraissait tardive.

Le 9 mars 2010, Cablecom annonçait ceci (repris de lematin.ch):

Le câblo-opérateur va proposer un bouquet de base de 55 chaînes, dont HD Suisse.
Dès juin 2010, les clients du câblo-opérateur Cablecom pourront bénéficier d'une nouvelle offre de base de télé numérique de 55 chaînes, dont HD Suisse. L'offre actuelle des programmes analogiques restera inchangée. Pour accéder à ce nouveau bouquet, deux possibilités: grâce à un boîtier décodeur HD interactif pour 4 francs par mois. Ou alors grâce à un nouveau système, la DigiCard, qui s'achète à 99 francs mais sans aucun frais mensuel. Cette carte permet également de recevoir la télé sur un deuxième, voire un troisième poste, à condition que ceux-ci soient suffisamment modernes. Cablecom ajoute que son raccordement câblé incluera également une connection internet gratuite, même si elle n'a qu'un débit de seulement 300 kbits/s. En revanche, les frais de raccordement seront augmentés de 70ct pour passer à 23,20 francs par mois à partir du 1er juin 2010.

En octobre 2012, UPC Cablecom décidait enfin UPC de renoncer au cryptage des chaînes numériques de base, alors facturée 4 francs,.permettant enfin aux foyers de recevoir ces chaînes sur plusieurs téléviseurs du foyer. Cependant, alors que des téléréseaux importants proposent entre 100 et 140 chaînes numériques en clair, UPC Cablecom ne propose que le programme minimum, pourrait-on dire, avec 80 chaînes en clair.

2222.ch n'a cessé, depuis des années, de demander à UPC de se hisser au standard des autres téléréseaux (CityCable et NetPlus)  en matière d'offre de chaînes TV en clair.

Le 28 janvier 2014, UPC Cablecom annonçait renoncer dès le 26 février 2014 au cryptage des chaînes françaises gratuites de la TNT, à savoir France Ô, BFM TV, i>Télé, ainsi que de 8 Mont Blanc.

Le 1er juillet 2015, UPC Cablecom ajoutait 14 chaînes HD d'un seul coup dans son offre de base.

Fin décembre 2015, UPC supprimait le cryptage de plusieurs chaînes gratuites allemandes (diffusées en clair sur satellite) et qui étaient jusqu'alors cryptées sur le câble.

Il est prévisible que LCI passera en clair sur UPC, puisqu'elle rejoint la TNT gratuite en France, et que LFM TV et One FM TV arriveront lors d'une prochaine mise à jour!

Nous attendons avec impatience d'écrire une nouvelle ligne dans cette évolution qui doit continuer de progresser!


Offre radio de UPC Cablecom en Romandie: très bonne.


Renseignements complémentaires et adresses web utiles (merci à vhs-to-dvd.ch, alias merinos)

 

Flash UPC

UPC: Maintenant, votre abonnement TV sur jusqu’à trois téléviseurs

Profiter de son abonnement UPC sur 3 téléviseurs de votre foyer? C’est possible depuis le 28 juin 2017. Vous pouvez commander jusqu’à deux DigiCards (CHF 10.- par DigiCard) sur lesquelles seront automatiquement activées, en plus des chaînes TV habituelles, vos options supplémentaires souscrites. Vous pouvez bénéficier de cette nouveauté si vous possédez déjà un abonnement Connect ou Connect & Play avec une DigiCard supplémentaire, si vous ajoutez la DigiCard à votre abonnement (My UPC Option TV supplémentaire ou par téléphone au 0800 46 46 46) ou pour un nouvel abonnement. Les bouquets actuels de chaînes (aussi ceux à venir) de votre abonnement seront automatiquement transférés sur les DigiCards déjà louées ou nouvelles. Question ouverte: une Digicard était jusqu'alors remise gratuitement avec un abonnement haut de gamme - est-ce toujours le cas?

Les meilleurs opérateurs 2017

Chaque année, BILANZ établit le classement des meilleurs opérateurs télécom en Suisse.

En télévision comme en internet, le meilleur est Net+. C'est d'autant plus surprenant que Net+ est un opérateur romand majoritairement en mains publiques. UPC et Swisscom obtiennent des résultats peu honorables malgré leur abondante publicité. Cliquez sur le tableau pour découvrir les détails du classement publié fin août 2017, mis en page et traduit par 2222.ch. Sur la base de ce "ranking", le conseil de choisir NetPlus paraît évident... pour ceux qui le peuvent. L'article original est disponible ici.

Go to top